Trio de comètes en vue !

Elles étaient restées discrètes pendant de longs mois… Mais elles sont de retour ! Quelques comètes, ces “belles chevelues” commencent à être accessibles dans les instruments des astronomes amateurs, et elles nous réservent peut-être de belles surprises… Leurs doux matricules ? C/2017 T2 (PanSTARRS), C/2019 Y1 (ATLAS), et celle qui a défrayé la chronique, C/2019 Y4 (ATLAS). A suivre !

La comète C/2017 T2 (PanSTARRS)

La comète C/2017 T2 (PanSTARRS) photographiée le 15 janvier 2020 par Roland Fichtl. Crédit : Roland Fichtl

Découverte le 2 octobre 2017, ce n’est pas nécessairement la comète de l’année, mais les derniers relevés estiment sa magnitude à +8.5-9.0, ce qui la rend accessible dans de bonnes jumelles et dans les instruments amateurs. Actuellement localisée dans la constellation de Cassiopée, sa magnitude devrait continuer de grimper jusqu’à mi-juillet, mais en restant au-dessus de la magnitude +8, ce qui la rendrait donc accessible et facile à suivre pour la plupart des astronomes amateurs. D’autant qu’elle sera bien placée, puisqu’elle traversera les constellations de la Girafe et de la Grande Ourse, circumpolaires sous nos latitudes !

La comète C/2019 Y1 (ATLAS)

La comète C/2017 Y1 (ATLAS) photographiée le 16 janvier 2020 par Roland Fichtl. Crédit : Roland Fichtl

Cette comète n’était pas prédestinée à devenir exceptionnelle. Découverte le 16 décembre 2019, elle est considérée comme un fragment de la comète C1988 A1 (Liller), au même titre que C/1996 Q1 (TABUR) et C/2015 F3 (SWAN). Relativement discrète jusqu’à présent, sa luminosité ne suit pas du tout la courbe attendue et grimpe en flèche, puisque les derniers relevés lui attribuent la magnitude de +8.0 ! Un signe probable que la comète s’est désintégrée comme C/1988 A1 (Liller), et qu’il faut donc en profiter dès maintenant ! Elle est observable uniquement le soir, juste après le coucher du Soleil, près de l’horizon Ouest, dans la constellation d’Andromède.

La comète C/2019 Y4 (ATLAS)

La comète C/2019 Y4 (ATLAS) photographiée le 15 février 2020 par Michael Jaeger. Crédit : Michael Jaeger

Découverte juste avant le Nouvel An, le 29 décembre 2019, cette comète a récemment été désignée comme la future “grande comète”. Mais avec les comètes, rien n’est jamais sûr ! Mais les estimations les plus optimistes laissent imaginer qu’elle pourrait atteindre la magnitude +1 lors de son passage rapproché (0.25 UA) du Soleil, le 30 mai 2020. Elle est toutefois loin d’être aussi brillante, puisque les dernières magnitudes relevées estiment sa magnitude à environ +8.5. Mais elle est bien placée pour être suivie, puisqu’elle est actuellement dans la tête de la Grande Ourse, et devrait continuer vers la Girafe, Persée et le Taureau (elle sera alors potentiellement de magnitude +5). A noter également que son orbite est similaire à la Grande Comète C/1844 Y1.

Si vous souhaitez observer ces trois comètes, les planètes Vénus (le soir), la Lune (si présente), Jupiter, Saturne et Mars (le matin), les merveilles du ciel d’hiver et de printemps (galaxies, nébuleuses, amas d’étoiles) ou découvrir les étoiles et les constellations, n’hésitez pas à réserver une soirée d’observation auprès du Comptoir des Étoiles ! Si vous voulez être alerté des événements astronomiques, les alertes astronomiques sont là pour vous ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas non plus à nous les poser !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *