Rarissime transit de Mercure le 11 novembre

Le 11 novembre prochain, pendant tout l’après-midi, Mercure va passer devant le Soleil. Un petit disque noir va donc lentement se déplacer devant notre étoile. Un phénomène rarissime, puisque le prochain n’aura pas lieu avant… 13 ans, en novembre 2032 !

Lors d’un transit de Mercure, la planète se présente sous la forme d’un petit disque noir passant devant le Soleil. Crédit image : SDO/NASA

Si l’on prend les planètes dans l’ordre de la plus proche à notre étoile (le Soleil) à la plus éloignée, la Terre arrive en troisième position. Deux planètes tournent autour du Soleil et sont plus proches que notre planète : Mercure (la plus proche et la plus petite des planètes, avec 4 900 km de diamètre), et Vénus (la deuxième, et de taille quasi-équivalente à la Terre avec 12 100 km de diamètre). Or, si ces deux planètes sont plus proches du Soleil que nous, on peut dès lors imaginer qu’elles peuvent s’intercaler entre nous et le Soleil. Ce phénomène rare arrive de temps en temps : on observe alors le disque noir de la planète se déplacer devant le disque très brillant du Soleil. C’est un transit.

Les transits de Vénus sont les plus spectaculaires (Vénus est plus grande en dimension apparentes), mais également les plus rares : les derniers ont eu lieu le 8 juin 2004 et le 6 juin 2012. Mais les prochains sont prévus… dans 98 et 106 ans, les 11 décembre 2117 et 8 décembre 2125. Autant dire qu’un nombre restreint de personnes lisant ces lignes aujourd’hui pourra observer les prochains.

Le dernier transit de Mercure (9 mai 2016) filmé par la sonde Solar Dynamic Observatory (SDO) de la NASA.

Les transits de Mercure sont plus fréquents, mais un peu moins spectaculaires, la planète Mercure étant physiquement plus petite que Vénus, et également plus éloignée : c’est un tout petit point que l’on verra se déplacer devant le disque solaire lundi prochain. Néanmoins, ce phénomène est relativement rare. Les derniers transits de Mercure ont été observés les 7 mai 2003, 8 novembre 2006 et 9 mai 2016. Les prochains n’auront cependant pas lieu avant le 13 novembre 2032 et le 7 novembre 2039.

Cette année, le premier contact (le moment ou la petite bille de Mercure commencera à grignoter le bord du Soleil) est prévu à 12h35 TU (Temps Universel, soit 13h35, heure locale française). Il faudra deux petites minutes au véloce Messager des dieux pour atteindre le deuxième contact, soit à 12h37 TU (13h37 HL). Ensuite, la petite bille noire (Mercure nous présente la face dans l’ombre, celle éclairée par le Soleil étant du côté du Soleil) se déplacera lentement devant notre étoile pendant près de 5h30, puisqu’il commencera à quitter le disque solaire à 19h02 TU (20h02 HL), pour un dernier contact à 19h04 TU (20h04 HL), alors que le Soleil sera déjà couché sous nos longitudes.

Ceux qui veulent observer le phénomène doivent impérativement respecter les règles de sécurité associées à l’observation du Soleil :
1- ne jamais observer le Soleil à l’œil nu non-protégé, même sans instrument : vos yeux risquent d’être endommagés, et pour rien, puisque Mercure n’est pas visible à l’œil nu, car elle est trop petite.
2- ne jamais observer directement le Soleil dans un instrument, même petit, car l’œil sera immédiatement brûlé.
3- observer le Soleil par projection derrière un instrument d’astronomie (l’image du Soleil est projetée sur une feuille ou un écran, à la sortie de l’instrument), mais faites attention de bien couvrir le chercheur, et de ne jamais laisser l’instrument sans surveillance.
4- utiliser des filtres dédiés à l’observation du Soleil (Mylar, Astrosolar, polymère) pour l’observation directe à l’œil nu ou dans un instrument. Bien vérifier l’état du filtre et ne rien utiliser d’autre qui n’est pas dédié à l’observation du Soleil sous peine de dégâts irréversibles pour l’œil.

L’idéal est toutefois de vous rapprocher des associations, clubs, structures d’astronomie, qui organisent, pour beaucoup d’entre elles, l’observation de ce phénomène avec des équipements sécurisés.


Si vous souhaitez observer le transit de Mercure depuis les environs de Manosque, n’hésitez pas à vous signaler auprès du Comptoir des Étoiles, car une session d’observation du transit peut potentiellement être organisée à partir de 16h jusqu’au coucher du Soleil. Si vous voulez être alerté des événements astronomiques, les alertes astronomiques sont là pour vous ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas non plus à nous les poser !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *