Neptune au plus près !

Contrairement à Jupiter, qui continue de briller de mille feux dans le ciel du soir, Neptune, plus petite et plus éloignée, est beaucoup plus discrète, puisqu’elle n’est pas visible à l’œil nu, mais aux jumelles. La dernière planète du Système solaire est passée au plus près de la Terre lundi : une bonne occasion d’essayer de la repérer aux jumelles !

La planète Neptune telle qu’elle a été photographiée par la seule sonde qui lui a rendu visite, Voyager 2. C’était en 1989… Crédit : NASA

Neptune est une planète géante gazeuse, comme Jupiter, Saturne ou Uranus. Mais c’est également la plus petite et la plus éloignée du Système solaire : c’est donc la seule qui ne soit pas visible à l’œil nu ! Et c’est donc la plus difficile à repérer… Elle est cependant passée à l’opposition le 10 septembre, et au plus près de la Terre quelques heures auparavant, le 9. Elle est donc à son maximum de luminosité, et aspect non négligeable, elle passe à proximité d’une étoile relativement brillante, ce qui peut aider à son repérage !

Neptune est une boule de gaz bleutée d’environ 49 500 km de diamètre, située à près de 4,5 milliards de km du Soleil (la Terre, en comparaison, est une planète rocheuse d’à peu près 12 700 km de diamètre, à 149,6 millions de km de notre étoile). Même si son diamètre est conséquent, sa grande distance la rend inaccessible à l’œil nu, contrairement aux 6 autres planètes du Système solaire. Une paire de jumelles est donc indispensable pour la repérer. Encore faut-il savoir où la chercher !

Mais dans tous les cas, n’oubliez pas que Neptune est tellement éloignée que vous ne verrez pas de détails à sa surface, même dans de gros télescopes. Tout au plus pourrez vous observer un tout petit disque bleuté… Mais cette année est une bonne occasion d’accrocher Neptune à son tableau de chasse, car elle est relativement facile à repérer grâce à sa proximité apparente avec l’étoile phi Aqr (phi du Verseau), de magnitude +4.2, et donc observable à l’oeil nu. Il suffit donc de pointer une paire de jumelles ou un instrument vers cette étoile, pour découvrir, posée juste à côté, la petite bille bleutée de la dernière planète du Système solaire !

L’étoile phi Aqr est une étoile visible à l’œil nu de la constellation du Verseau. Une fois cette étoile repérée, pointez une paire de jumelles vers elle, et le petit point bleuté de Neptune devrait être dans le champ… Crédit : Stellarium
Localisation de Neptune par rapport aux étoiles environnantes. En fonction du champ de votre instrument, vous en verrez plus ou moins représentées sur cette image. Crédit : Stellarium

Si vous souhaitez observer la planète Neptune, ainsi que ses sœurs gazeuses Jupiter, Saturne et Uranus, les merveilles du ciel d’été et d’automne (galaxies, nébuleuses, amas d’étoiles) et découvrir étoiles et constellations, n’hésitez pas à réserver une soirée d’observation auprès du Comptoir des Étoiles ! Si vous voulez être alerté des événements astronomiques, les alertes astronomiques sont là pour vous ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas non plus à nous les poser !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *