La géante gazeuse Jupiter au plus près de la Terre

Vous ne pouvez pas la rater dans le ciel du soir : en ce moment, c’est l’astre le plus lumineux du ciel nocturne après la Lune : Jupiter vient tout juste de passer au plus près de notre planète pour l’année, et devrait rester l’une des cibles favorites des astronomes estivaux !

This full-disc image of Jupiter was taken on 21 April 2014 with Hubble’s Wide Field Camera 3 (WFC3).

Tous les ans, le Soleil, la Terre et chacune des planètes externes (Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) se retrouvent alignées dans cet ordre : ce phénomène s’appelle l’opposition, c’est-à-dire que le Soleil et la planète externe sont aux opposés par rapport à la Terre. Ce qui veut également dire que la planète se lève quand le Soleil se couche, et qu’elle se couche quand le Soleil se lève : elle est visible toute la nuit. Mais en plus, cela signifie également que la planète est au plus près de la nôtre, et donc qu’elle est placée au mieux pour les observations !

C’est ce qui est arrivé à Jupiter le 10 juin. Et quelques jours plus tard, le 12 juin, elle passait au périgée, soit le point le plus proche de la Terre pour l’année 2019. A cet instant, elle était alors localisée à environ 641 millions de kilomètres. Cela peut paraître énorme, mais dans six mois, elle sera à l’opposé du Soleil (alignement Terre-Soleil-Jupiter), et donc au plus loin, à près de 960 millions de kilomètres.

Jupiter brille actuellement de mille feux, entre les constellations du Scorpion et du Sagittaire, dans les pieds de la 13ème constellation du zodiaque, Ophiuchus (le Serpentaire). Elle est visible au-dessus de l’horizon Sud-Est en tout début de nuit, et se décale vers l’Ouest en passant au-dessus du Sud, avant de disparaître sous l’horizon juste avant que le Soleil ne se lève. Crédit image : Stellarium

Étant plus proche, son diamètre apparent est donc plus grand, elle apparaît plus brillante dans le ciel, et les détails à sa surface sont donc plus faciles à observer ! Si les 4 satellites principaux de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto) sont faciles à observer, même dans une paire de jumelles posées sur un trépied, comme 4 petits point lumineux alignés autour de la plus grosse planète du Système solaire, des instruments astronomiques vont pouvoir révéler des détails dans l’atmosphère de la planète. Ainsi, deux traînées sombres devraient rapidement devenir visibles, même dans les plus petits instruments : ce sont les deux bandes équatoriales Nord et Sud. Une analyse plus approfondie vous fera remarquer que la bande Nord est plus intense que la bande Sud.

Dans cette dernière siège la célèbre Grande Tache Rouge, cette gigantesque tempête qui est observée dans l’atmosphère jovienne depuis plus de 350 ans, et qui est encore active aujourd’hui. Si elle a pu atteindre des dimensions bien plus impressionnantes par le passé (elle s’étendait sur plus de 40 000 km à la fin du XIXème siècle), elle mesurait jusqu’à présent 15 000 km environ. Mais depuis un mois maintenant, elle subit une baisse d’intensité et d’extension hallucinante : elle a ainsi perdu 20% de longueur en quelques semaines, soit près de 3 000 km de diamètre ! Personne ne peut actuellement dire ce qui se passe, et si la tempête, dans laquelle règnent actuellement des vents de vitesse proche de 700 km/h, va disparaître ou pas. Mais son comportement inhabituel est une première en plus de trois siècles d’observation ! A suivre, donc ! Et ça tombe bien, elle est au mieux placée pour cela !

Si vous souhaitez observer la planète Jupiter, ses satellites, et admirer la Grande Tache Rouge et d’autres détails dans son atmosphère, ainsi que les planètes Mercure, Mars et Saturne, les merveilles du ciel de printemps et d’été (galaxies, nébuleuses, amas d’étoiles) et découvrir étoiles et constellations, n’hésitez pas à réserver une soirée d’observation auprès du Comptoir des Étoiles ! Si vous voulez être alerté des événements astronomiques, les alertes astronomiques sont là pour vous ! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas non plus à nous les poser !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *