Une nouvelle comète brillante découverte visuellement !

La dernière comète découverte visuellement par des astronomes amateurs l’avait été… en 2010, avec la comète P/2010 V1 (Ikeya-Murakami). Le 7 novembre dernier, les compteurs ont été remis à zéro, puisque C/2018 V1 (Machholz-Fujikawa-Iwamoto) venait d’être découverte par trois astronomes (un Américain et deux Japonais), dont un en visuel, dans le ciel du matin. Il ne reste que quelques jours pour admirer cette comète relativement brillante !

Le 11 novembre 2018, Michael Jäger photographiait la comète C/2018 V1 (Machholz-Fujikawa-Iwamoto) depuis Turmkogelen Autriche. Crédit : Michael Jäger, Spaceweather

En 2010, Don Machholz avait découvert visuellement sa dernière comète (C/2010 F4 (Machholz))… C’est plus de 10 années plus tard, après 746 heures passées à scanner le ciel en visuel que le chasseur de comètes confirmé a enfin découvert un nouvel objet, sa douzième comète, dans la constellation de la Vierge, en ce 7 novembre 2018 ! Découverte conjointement avec deux astronomes amateurs japonais, la nouvelle venue fait probablement sa première visite dans le Système solaire interne.

Elle est déjà relativement brillante (les dernières estimations donnent une magnitude proche de +7.5, donc visible aux jumelles), et semble gagner rapidement en luminosité. Et comme toutes les comètes dont c’est le premier passage, il est possible qu’elle connaisse des sursauts de luminosité dans les jours à venir. A surveiller, donc, d’autant qu’elle passera au plus près de la Terre le 27 novembre, et au périhélie (le point de son orbite le plus proche du Soleil) le 03-04 décembre.

Positions respectives des planètes du Système solaire interne et de la comète C/2018 V1 (Machholz-Fujikawa-Iwamoto) le 14 novembre 2018, à 00h TU. Crédit : NASA/JPL

La comète est actuellement localisée dans la constellation de la Vierge, et n’est observable que le matin. mais vue sa luminosité, elle est accessible, même dans de petits instruments.

Carte de localisation de la comète C/2018 V1 (Machholz-Fujikawa-Iwamoto). Elle vogue actuellement dans la constellation de la Vierge, et est observable le matin. Crédit : Seiichi Yoshida

Mais attention, la comète file en direction du Soleil, et perd donc en élongation. Il ne reste donc plus que quelques jours pour pouvoir l’observer dans de relativement bonnes conditions ! Et de quoi faire patienter en attendant la comète de l’année, 46P/Wirtanen, qui pourrait devenir visible à l’œil nu en décembre prochain !

2 comments

  • Alain Maury

    Préciser qu’il s’agit pour le premier des trois découvreurs, d’une comète découverte visuellement (i.e. à l’oeil en regardant dans un télescope). Sinon depuis 2010, il y a eu beaucoup de comètes découvertes par des amateurs, mais en utilisant des caméras électroniques sur leur télescope… D’ailleurs les 2 découvreurs japonais ont découvert la comète avec des téléobjectifs de 400mm de focale, un avec un Canon 6D, et l’autre avec une caméra CCD (caméra électronique qu’utilise les astronomes amateurs).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *