Saturne au plus près de la Terre pour 2018

1.354 milliard de kilomètres : c’est la distance qui nous séparera ce soir de la célèbre planète aux anneaux, Saturne. Si la distance peut paraître importante, c’est en réalité la plus petite de l’année 2018. Car aujourd’hui, le Soleil, la Terre et Saturne sont alignés dans cet ordre : c’est l’opposition, qui marque le plus fort rapprochement entre la planète bleue et le Seigneur des Anneaux. L’occasion de découvrir ou redécouvrir cette planète dont l’observation marque généralement les esprits !

La planète Saturne photographiée avec le télescope de 1m du Pic du Midi lors de sa dernière opposition par François Colas, Ricardo Hueso, et les amateurs Marc Delcroix, Emil Kraaikamp, Gérard Thérin et Constantin Sprianu. Image traitée par Damian Peach.

Le 27 juin, la planète Saturne passe à l’opposition : ce terme signifie que le Soleil, la Terre et Saturne sont alignés dans cet ordre. Il signifie également que Saturne est au plus proche de la Terre pour 2018, la prochaine opposition étant prévue le 9 juillet 2019. A ce moment, Saturne passe donc au périgée, à 1.354 milliard de kilomètres de la Terre. Cette distance peut paraître énorme, mais il faut se rendre compte que la distance entre les deux planètes peut atteindre 1.650 milliard de kilomètres lors de la conjonction de Saturne avec le Soleil (alignement Terre-Soleil-Saturne, dans cet ordre), qui aura lieu le 2 janvier 2019, date à laquelle les deux planètes seront les plus éloignées l’une de l’autre.

La vision de Saturne et ses anneaux marque généralement les esprits, même dans un petit télescope. C’est une vision qui reste généralement gravée, car la planète, plusieurs satellites et son cortège annelé est très bien visible, même dans de petits instruments ! Une vision dont on ne se lasse pas, et qui est d’autant plus saisissante que le diamètre apparent de la planète est grand, ce qui est le cas en ce moment, même si sa hauteur au-dessus de l’horizon restera faible. Car Saturne est actuellement localisée dans le Sagittaire, en plein cœur de la Voie lactée, mais basse sur l’horizon, ce qui ne favorise pas les observations détaillées à cause de la turbulence atmosphérique. Mais il serait tout de même dommage de se priver du spectacle, même si les conditions ne sont pas parfaites !

Si vous souhaitez avoir ou avoir de nouveau cette vision, n’hésitez pas à réserver une soirée ou une nuit d’observation avec le Comptoir des Étoiles ! L’occasion de combiner cette observation avec celles de Vénus, Jupiter et Mars, ainsi que de découvrir constellations, amas d’étoiles, galaxies et nébuleuses du ciel d’été !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *